matemática y música II
01 / 10 / 2012

Les mathématiques sont peut-être l’interprétation humaine de la nature même et à travers elles nous essayons de comprendre les phénomènes inhérents à la nature du cosmos, de manière inconsciente, nous organisons notre existence autour d’elles. Dépourvue d’éthique et de moral, c’est un des véhicules de la connaissance, une des muses de la pensée philosophique, la main droite de la science, la base des finances et des économies mondiales, elle a été utile et pratique pour organiser les sociétés. De même, l’humanité se sert des mathématiques pour que la musique puisse être comprise et exécutée. Elle est organisée de forme mathématique, on le voit dans la classification des différents sons ou fréquences, dans sa structure formelle, dans le concept de « rythme » et de « tempo ». A son tour, l’écriture musicale est un système mathématique possédant un alphabet chargé de significations numériques. Le son étant un concept abstrait en termes visuels, nous pouvons nous servir de la géométrie pour le dessiner et réussir ainsi à visualiser un tel phénomène musical.